Wonder Wheel

Avis général : Vaudeville moderne et coloré agréable mais vide.

Les (+) :

Le film est très empreint de la marque de son réalisateur. C’est une réalisation, un univers et une époque que j’apprécie énormément. Les teintes chatoyantes nous place dans un cocoon confortable. Les couleurs sont vives, en adéquation avec l’esprit festif de l’environnement. Un environnement de fête foraine, dont l’esprit trépidant d’amusement continuel est parfaitement représenté : on aime cela quand c’est temporaire, mais le film nous montre l’envers du décor, et à quel point cela peut être fatiguant de baigner dans cette ambiance en permanence.

On est face à un vaudeville / thriller très intimiste, dont la mise en scène se rapproche beaucoup du théâtre. C’est un parti pris qu’on retrouve très rarement dans les films contemporains (le dernier que j’ai en tête c’est Les 8 salopard de Tarantino). J’ai beaucoup aimé le côté « narratif » avec l’intervention d’un personnage en tant que voix off, racontant l’histoire (ou sa vision de l’histoire) au spectateur de façon intrusive, en cassant régulièrement le 4ème mur avec des regards face caméra (d’ailleurs on n’attends pas Justin Timberlake dans ce rôle, mais il est terrible !). Les histoires entremêlées donne une notion de timing très juste : les coïncidences et les rencontres fortuites qui font de nos vies ce qu’elles sont.

Les personnages sont complexes, avec tous des caractères, des vices et des blessures propres. Le travail sur les différentes façons d’envisager un personnage est très bien réalisé. On peut aussi bien l’adorer et le comprendre que le haïr et ne rien lui pardonner selon ce qu’on voit de lui. Chacun aura sa propre sensibilité et degré d’empathie.

J’aime aussi la seconde lecture qu’on peut avoir des histoires : celles qu’on nous montre et celles qui sont racontées d’un personnage à un autre. Comment se faire sa propre idée ? Notre ressenti ou le ressenti du personnage ? Où se trouve la vérité ? C’est d’autant plus difficile qu’on ne sait pas bien qui est le personnage principal, qui est le méchant, qui est le gentil. La dimension « pièce de théâtre » est encore plus soulignée par le fait qu’un des personnages a limite conscience d’en être un (Ginny l’actrice déchue qui jouent des rôles dans son quotidien). On peut également faire plusieurs parallèles avec les pièces évoquées par le narrateur, qui se rapportent au passé et au vécu des autres personnages.

Pour finir, le titre « Wonder Wheel » signifie pour moi le manège de la vie, avec ses hauts et ses bas, avec ces merveilles et ses drames, mais elle tourne toujours, the show must go on.

Les (-) :

Le format vaudeville ne plait pas à tout le monde. Il y a quelques longueurs. Je ne retirerait aucune partie, mais certaines scènes sont peut-être trop lentes.

Et malgré les différents intrigues mélangées, on n’accroche pas forcément. Ce n’est PAS intéressant. Et pourtant : mensonges, mafia, drames familiaux, pyromanie, adultère… sur le papier c’est censé être nous tenir en « ALLEN » (pouahahaha jsuis hilarante). Mais finalement le spectateur se sentira parfois perdu au milieu de tout ce joyeux bordel. Mettre autant de thèmes différents dans un seul film ne fait pas pour autant de la nouveauté. Le scénario est attendu, les rebondissements téléphonés et les quiproquos classiques.

C’est dommage car c’est un beau film, mais il est vide, sans ambition et sans volonté.

Mais ce n’est que mon avis…😉

Publicités

9 commentaires sur « Wonder Wheel »

  1. J’ai aimé ce film que je viens tout juste de voir. Cela dit, j’ai trouvé comme toi qu’il y avait des lenteurs. J’apprécie beaucoup les films de Woody Allen… mais celui-ci m’a semblé long, trop long. J’ai pourtant adoré de nombreux films avec une mention spéciale pour « Vicky Cristina Barcelona », « Match Point », Midnight In Paris »… dommage pour celui-ci.
    Bonne soirée,
    Jessica

    Aimé par 1 personne

    1. Comme toi je suis amatrice des films de Woody Allen. Mes préférés sont « Match Point », « Annie Hall », « Magic in the moonlight », « Café Society » 🙂
      Je trouves que Allen ne se renouvelle pas dans ce film et c’est dommage. Après c’est un bon film, j’ai passé un bon moment devant, mais je ne le recommanderai pas.
      Merci pour ton commentaire 🙂
      Poppy

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire/avis/impression

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s