Les heures sombres

Avis général : J’ai eu du mal à rentrer dedans

Les (+) :

Bonne bande originale, qui donne des frissons au moment où il le faut.Le film nous offre des plans intéressants comme les plans très rapprochés des visages et les prises de vue d’en haut rappelant les cartes et la stratégie. C’est un film sombre au sens strict avec beaucoup de jeux de lumière… non, ce serait plutôt des jeux d’obscurité. Cela nous montre à quel point le moment était grave et le fait que les dirigeants ont dû prendre des décisions un peu à l’aveugle, à tâtons, dans le flou total.

La thématique tu temps et de la montre est très présent. On insiste sur le fait qu’une montre cassée donne l’heure exacte 2 fois par jour. Un lien étroit est fait entre cela et les idées parfois farfelues qui émergent de la tête de Churchill. Je trouves cela parfaitement illustré par une scène dans le couloir du palais royal. La caméra suit Winston Churchill et ses pas se coordonnent avec le tempo de la musique, SAUF à quelques reprises où il saute un temps. Au même moment, il passe à côté d’une horloge dont on perçoit le « tic tic tic » des secondes qui passent.

Le film nous fait découvrir la personnalité complexe de Churchill. Un homme de pouvoir, inflexible, exigeant, acariâtre, et sans compromis. Il demande des sacrifices de la part de tout son entourage sans leur rendre la pareille. C’est un homme d’excès, vivant pour son bon plaisir. Un homme aux facettes étranges, il est à la fois un calme et paisible vieil homme, et à la fois un monstre sanguin de nervosité. A la fois sage, imprévisible et colérique.

Curieusement c’est un film très drôle, grâce au phrasé comique et imprévu de Churchill.  Mais c’est également un film émotion, je n’ai pas pu m’empêcher d’être touchée par les sentiments évoqués par le récit (la perte, le combat, la résistance, le sacrifice).

Les (-) :

Encore une fois je ne comprends pas l’intérêt de faire des films de 2h quand c’est pour qu’on se retrouve avec 1/4 d’heure en trop. Surtout que c’est un film très bavard, trop bavard… j’ai toujours du mal à rester totalement focus tout au long de ce genre de film. Ca parle stratégie, décision, politique, ça se répète, ça n’avance pas, je décroche… (et après quand je reviens au film jsuis comme « FUCK pourquoi il se passe ça là ? J’ai pas suiviiiiiiii ! »).

La réalisation n’est pas mauvaise mais elle manque d’ambition et d’originalité. Certains plans originaux dont j’ai parlé précédemment sont en fait trop répétés si bien qu’ils deviennent lassants.

On observe un décalage entre le titre et l’histoire. On s’attends à en voir plus sur « l’après », mais les discussions stratégiques trainent en longueur. Le film s’attarde sur un infime moment de l’histoire de cette guerre. Comme si « les heures sombres » n’avaient effectivement duré que quelques heures…

Les sacrifices fait par l’entourage de Churchill sont évoqués mais je trouves qu’ils auraient du être plus approfondis. Nous aurions ainsi pu en découvrir plus sur la perception que ses proches avaient de lui, et pas seulement celle de ses collègues.

Dans l’ensemble je dirais qu’il y a eu une mauvaise allocation du temps.

Mais ce n’est que mon avis…😉 

Poppy

Publicités

Laisser un commentaire/avis/impression

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s