Roadtrip en Angleterre et Ecosse

Hello all,

Mi-juillet je suis partie en roadtrip en Angleterre et en Ecosse pendant une dizaine de jours. Cela fait plusieurs années que je rêvais de visiter l’Ecosse et les highlands.

Ses paysages qu’on voit dans les films, ses vallées immenses balayées par les vents, ses montagnes recouvertes d’herbes sèches, ses prairies aux moutons blancs à tête noire, ses châteaux en ruines, ses nuages bas qui s’invitent aux pics rocheux, ses lacs se confondant dans le ciel et la mer…

Alors ça fait rêver non ? Allez viens je t’emmène.

Pour ce voyage l’option retenue a été : LE ROADTRIP. Il y a tant de choses à voir et les routes passent en plein cœur des reliefs. Sur le parcour il y avait beaucoup d’endroits pour s’arrêter et se promener ou admirer le paysage.

Parcours : Ferry depuis Dieppe, arrivée à New Haven, trajet vers le Nord par l’Est de l’Angleterre, parcours en Ecosse dans les highlands de l’Ouest, redescente par l’Ouest de l’Angleterre.

Temps en voiture : 36 h 58 min

Distance parcourue : 2 758 km / 1 713 miles

Point le plus au Nord : Kilt Rock : 57° N

 

Jour 1 : Cambridge et York

Arrivée au port de New Haven vers 4h (heure locale). Fin de nuit passée dans la voiture puis premier miles en conduisant à GAUCHE un peu périlleux (surtout les ronds points). D’ailleurs petit point conduite : il y a parfois des forêts de feux de signalisation ! On ne sait pas trop où on est censé regardé. Il arrive que pour une voie il y en ai deux de chaque côté et un en face. Aussi, avant de partir notez sur un post-it les conversions des km/h en miles/h (voir en bas d’article pour les infos pratiques).

Info : Pour se rendre à Cambridge il faut contourner Londres et emprunter un tunnel sous la Tamise. Il est payant mais on ne règle pas sur place il faut payer sur internet dans les 2 jours sinon amende !

Cambridge : 

52° 12′ N, 0° 07′ E

Temps de trajet : 2h40

IMG_9009

Cambridge est connue pour son université (ou plutôt SES universités). Les « colleges » sont en effet très nombreux, répartis un peu partout dans le centre ville. Chacun a son propre style et il est aussi possible d’en visiter (compter environ £10 par personne). Pour certains on peut se promener dans les jardins et cours intérieures gratuitement. On a ainsi longer les petites rues du centre ville pour admirer l’architecture des églises, universités et autres petites maisons à colombages ❤ Il y a des recoins pleins de petites boutiques charmantes, rues piétonnes paisibles, et un marché plein d’odeurs.

IMG_9020

IMG_9029

J’ai été surprise de découvrir des canaux, avec possibilité de faire un tour en barque comme à Venise.

IMG_9058

La ville est remplie de vélos il y en a partout ! (attention a eux si vous êtes en voiture).

York : 

53° 57′ N, 1° 5′ W

Temps de trajet : 2h40

Je ne m’étais pas beaucoup renseigné sur la ville alors je ne m’attendais à rien. Mais en parcourant les rues je suis tombée sur un escalier qui menait à une muraille qui fait le tour du centre ville.

IMG_9101

Ce parcours est une merveille car on découvre les cours intérieures et les terrasses des petits cafés alentours, et surtout on a une super vue sur la grande abbaye !

IMG_9103

IMG_9105

IMG_9126

▲ Jour 2 : Distillerie de Glenkinchie et Edimbourg ▲

Départ de York le matin et parcours vers Edimbourg par la côte Est de l’Angleterre. Avant de découvrir la capitale nous avons fait un arrêt à Pencaitland pour visiter une distillerie de whisky (un incontournable au pays du scotch !).

Glenkinchie Distillery : 

55° 53′ N, 2° 53′ W

Temps de trajet : 3h30

IMG_9184

La distillerie de Glenkinchie est l’une des 3 distilleries des Lowlands encore en activité et la seule en Ecosse à être tenue par une femme ! Le whisky qui y est produit est un single malt (soit l’opposé d’un « blend »). Le site est très joli, plusieurs types de visites sont proposés (principalement en fonction de la dégustation finale que vous souhaitez). Il faut compte £12 par personne pour la visite classique. Nous avons ainsi découvert la distillerie, plutôt moderne, avec explication détaillée de l’élaboration par une guide charmante à l’accent écossais prononcé. Nous avons fini par une superbe dégustation parmi un grand choix de whisky (à consommer avec modération !).

Edimbourg : 

55° 57′ N, 3° 12′ W

Temps de trajet : 30 minutes

Arrivée à Edimbourg je me suis rendue compte qu’une seule après-midi + soirée sur place ne serait pas suffisant pour en faire tout le tour. Néanmoins j’ai bien profité des quelques heures dans la ville pour découvrir son ambiance.

IMG_9250

IMG_9224

J’ai sillonné ses ruelles grises et colorées, applaudis ses spectacles de rues, marché sur les pavés de la Royal Mile, écouté du jazz dans un pub éphémère surplombant la gare, observé le magnifique château médiévale, découvert la paisible rue de Circus Lane, admiré la vue depuis Calton Hill, dégusté un haggis neeps and tatties en terrasse, et écouté un 3 musiciens jouer dans un bar de Grassmarket accompagné d’une bière et d’un whisky.

Arcade est un restaurant très réputé pour son haggis. Mais si vous voulez y goûter il vaut mieux réserver ;)

IMG_9295

IMG_9292

Jour 3 : Stirling, Dunkeld, Loch Ness 

Stirling : 

56° 07′ N, 3° 56′ W

Temps de trajet : 50 minutes

Le matin nous nous sommes rendus à Stirling, ville perchée en haut d’une colline elle a connu la dernière bataille entre les armées écossaises et anglaises. Depuis le château (qu’il est possible de visiter pour £10) nous avons admiré les premiers vallons des highlands, et au milieu, la Tour de William Wallace ! Nous nous sommes alors rendus à son pied. Pour avoir une vue d’un peu plus haut et visiter le musée consacré au célèbre guerrier il faudra débourser environ £5.

IMG_9331

IMG_9337

IMG_9339

Dunkeld : 

56° 33′ N, 3° 35′ W

Temps de trajet : 50 minutes

Dunkeld est connue pour sa cathédrale, dont une partie est en ruines.  Malheureusement (ou heureusement pour elle) la cathédrale était en rénovation quand j’y étais, entourée d’échafaudages je n’ai pas pu me promener dedans.

IMG_9374

IMG_9375

IMG_9378

Une petite boutique de gâteaux m’a donné envie de pique niquer au bord de la rivière. Leur carrot cake était une tuerie ! Et pourquoi pas ajouter quelques tranches de saumon fumé traditionnellement ? Un fumeur de saumon a son atelier dans une des petites rues en haut du bourg.

IMG_9385

Loch Ness : 

57° 17′ N, 4° 27′ W

Temps de trajet : 2h15

Nous avons rejoins le Loch Ness en traversant le Parc National Cairngorms. Une fois arrivés à Dores nous avons continué à longer le lac.

Attention la route est très étroite et des petits espaces sont aménagés pour laisser passer les voitures qu'on croise.

Nous nous sommes arrêtés pour nous rapprocher un peu et… il y a du vent, beaucoup de vent !

Mais quel endroit magnifique. Les eaux sont agitées et les nuages bas. On a envie de rester là des heures.

IMG_9395

IMG_9408

En fin de journée, petit tour rapide d’Inverness. Comme nous étions dimanche peu d’agitation et peu de magasins ouverts. Donc pas un souvenir mémorable. Nous avons mangé des lasagnes au haggis !

Jour 4 : Châteaux, Highlands et Ile de Skye ▲

Le lendemain nous avons longé le Loch Ness de l’autre côté cette fois. La route y est bien plus pratiquable. Encore une fois difficile de ne pas s’arrêter pour admirer le lac de différents points de vue. Puis arrêt rapide au premier château…

Urquhart Castle : 

57° 19′ N, 4° 26′ W

Temps de trajet : 40 minutes

Le château d’Urquhart est un vestige très symbolique du Loch Ness. Il serait le lieu privilégié d’apparition de Nessie… Le lieu a également servit pour le tournage de La vie privée de Sherlock Holmes.

On arrive sur un parking en hauteur mais pour aller voir le château de plus près il faudra débourser £10 😉

IMG_9479

Nous avons repris la route direction l’Ouest pour rejoindre le second château de la journée. La route passe en plein milieu des highlands c’est absolument magnifique. On se sent vraiment tout petit au milieu de ces collines géantes… Une des plus belles routes de tout le parcours.

Eilean Donan Castle : 

57° 16′ N, 5° 30′ W

Temps de trajet : 1h15

Le château semble sur un lac MAIS EN FAIT : c’est la mer ! Encore une fois la vision est très symbolique… Quand on pense à l’Ecosse c’est exactement l’image que l’on a en tête. Beaucoup de touristes sont au rendez-vous (dont beaucoup de français d’ailleurs). C’est un château très romantique avec une cour intérieure et de belles pièces décorées.

Pour en faire la visite c’est (et oui vous l’aurez deviné) £10.

IMG_9541

Isle of Skye : 

2e plus grande île de l’Ecosse, son nom en gaélique signifie « île des nuages ». En effet ses falaises et ses pics déchirés se mêlent souvent à la brume. Et ses landes, ses lacs étincellants, et sa mer rendent ses paysages uniques. Cette île est remplie de beauté. C’est le joyaux des Highlands.

Il y a régulièrement des petits espaces pour stationner son véhicule et profiter de la vue ce qui est particulièrement pratique pour pouvoir faire de belles photos 🙂

Si vous voulez profiter pleinement de sa beauté je vous déconseille d’y aller s’il pleut ou s’il a beaucoup plut. Les routes et chemins sont assez difficiles et tortueux.

IMG_9518

Kilt Rock
Kilt Rock
A Kilt Rock une fine cascade se jette dans la mer. Nous avons eu le droit a un air de cornemuse totalement imprévu !

IMG_9505

Portree : 

57° 24′ N, 6° 11′ W

Portree, un joli petit bourg portuaire parfait pour déguster des spécialités de seafood tout juste pêchée. J’ai dégusté une bonne glace trouvée dans une petite boutique de la ville (à la pastèque c’est top !).

 

Old Man of Storr : 

The Old Man of Storr kes-sé-koa-struc ? Il s’agit d’un monolith d’une cinquante de mètres qui s’est formé sur le flan de la montagne appelée « Storr ». Le lieu est reconnaissable entre mille, on peut apercevoir le relief de la pointe du monolith se dessiner à l’horizon à des dizaines et dizaines de kilomètres. Arrivé à son pied beaucoup nous avons découvert qu’il était possible de l’escalader. Nous nous sommes garé parmis les nombreuses voitures et avons commencé l’ascension…

IMG_9625

C’est une montée d’une bonne heure (attention il faut être équipé car c’est très très raide !). Je conseillerais de faire la randonnée en fin de journée comme nous l’avons fait pour pouvoir profiter de la lumière du soir. Nous avons grimpé avec un couple d’espagnols, parfois ils nous doublaient, puis faisaient une pause et nous les doublions à nouveau et petit à petit nous y sommes arrivés… Et tout en haut : du vent, beaucoup de vent !

Mais surtout une vue magnifique sur la mer, les vallées et les lacs alentours. Mais le plus impressionnant est l’atmosphère qui règne au milieu de ces géants de pierre. Une paix mystique…

Je recommande de faire l'ascension en fin de journée pour éviter la foule, la chaleur du soleil d'après midi, et pouvoir profiter du coucher de soleil.

IMG_9684

IMG_9708

Et pour les cinéphiles, le lieu a été choisit pour tourner plusieurs scènes du film Prométhéus.

Nous avons passé la nuit dans la voiture et nous avons eu la soudaine visite de petites mouchettes… Par nuées elles se sont jetées sur nous et ont commencé à nous piquer ! On a du changer d’emplacement à plusieurs reprises pour pouvoir faire nos ablutions du soir en paix (et oui les roadtrips c’est l’aventure).

Nous avons découvert plus tard que ces mouchettes qui attaquent à la tombée de la nuit sont des « midges » (aussi appelés « moustiques des Highlands »). Vous trouverez quelques infos à leurs sujets en bas de l’article.

Jour 5 : Viaduc de Glenfinnan, Oban ▲

Glenfinnan Viaduc :

Le Jaccobite train (ou Poudlard Express pour les intimes) fait le trajet de Mallaig à Fort William. On le voit traverser le viaduc en directement de Poudlard dans cette scène du deuxième volet d’Harry Potter :

Je voulais ABSOOOOOLUMENT le voir passer sur le Glenfinnan Viaduc. Je me suis renseignée sur les horaires de passage auprès du centre d’information de Portree, un jeune homme roux charmant m’a écrit tous ça sur un petit papier pour que je ne le loupe pas. Je vous mets les horaires en bas de l’article dans les infos pratiques 😉

On s’est garé au pied du Viaduc (pas sur le parking du Glenfinnan Centre mais quelques dizaines de mètres plus loin sur le parking secondaire), une route piétonne permet de s’en rapprocher, une fois passé dessous on a pris un petit chemin qui monte sur la gauche pour pouvoir prendre un peu de hauteur. Et là : spot photo parfait !

Si le spot est noir de monde et d'appareils photos c'est que vous êtes là à la bonne heure pour voir passer le train ;)

Un groupe de touristes italiens avec des bêtes d’appareils photo nous emboîtent le pas et on se trouve un petit coin pour attendre le train. 10h45 nous entendons au loin le bruit des wagons sur les rails et le sifflement de la loco. A l’apparition du train tout le monde applaudit et les déclencheurs des appareils photo ne s’arrêtent plus. Quel magnifique moment, le conducteur et les voyageurs nous faisaient de grands signes, une épaisse fumée blanche jaillissait de la cheminée pour se mêler aux nuages… magique, émouvant :’)

IMG_9882.2

Glen Coe : 

56° 40′ N, 5° 01′ W

Temps de trajet : 50 minutes

Nous avons ensuite pris la route vers Glen Coe. J’ai vu tant de beaux clichés dans cette vallée magnifique avec des lacs qui font miroiter les montagnes… Une fois arrivée sur le lieu dit indiqué par le GPS j’ai été plutôt déçue de ne pas retrouver les paysages que j’avais vu en photo et qui me faisait tant envie. Mais j’ai découverts par la suite que pour pouvoir admirer la vallée il vaut mieux se rentre à Ben Nevis pour une petite randonnée.

Cependant nous avons pu profiter d’un pique-nique au bord d’un lac jonché de morceaux d’ardoises et de pierres plates. Exactement celle qu’il faut pour s’exercer aux ricochets ^^ !

IMG_9923

Et ce n’est pas étonnant de retrouver ce genre de pierres car nous sommes tombés un peu plus loin sur une ancienne carrière d’ardoise, dont l’histoire est racontée sur un dédale de panneaux informatifs.

Oban : 

56° 25′ N, 5° 28′ W

Temps de trajet : 50 minutes

Oban c’est une petite ville au bord de la mer surmontée d’un colisée vide. C’est l’endroit parfait pour faire une expédition en bâteau pour découvrir les îles alentours et la faune marine. Sur le port il y a beaucoup de restaurants qui proposent des spécialités de seafood locales. Alors c’est le moment de se lâcher sur les coquilles saint jacques, le crabe, les poissons, le homard, le saumon fumé, les crevettes…. ! Le Ee-usk est particulièrement connu pour ses plats d’inspiration marine. Le Airbnb était fantastique ! Nous avons été accueillis par un hôte adorable, passionné par sa région et son pays. Sur ses recommandations nous avons admiré le coucher de soleil depuis le McCaig’s Tower (le colisée).

IMG_0005

IMG_0018

IMG_0092

Le lendemain matin Billy notre hôte nous avait préparé un « small breakfast » (comme il dit) avec tout de même : fruits, viennoiseries, crackers, fromages, yaourts, thés, céréales, et charcuterie ! Royal !

IMG_1792

Jour 6 : Trossachs Park, Loch Lomond, Glasgow ▲

Trossachs Park : 

56° 13′ N, 4° 24′ W

Temps de trajet : 1h50

Nous avons repris la route à travers le Trossachs Park. Ce matin là il y avait beaucoup de brouillard, ce qui rendait le paysage très mystique, mais ça m’empêchait de voir la cime de certaines montagnes. Sur le chemin j’ai vu une petite ferme au loin avec des moutons et des vaches poilues (typiques des highlands) dans les prés devant. J’ai dû passer 45 minutes à les regarder et jouer avec ^^

Le parc est parfait pour faire de belles randonnées. Les chemins ne sont pas très bien indiqués je conseille donc de bien préparer votre parcours en amont.

Par exemple j'ai commencé à aller dans un chemin mais les panneaux qui indiquait la direction ne mentionnait ni la distance ni le temps que ça prenait pour atteindre la destination. Je trouves ça un peu perturbant quand on y va à l'arrache comme moi car je ne voulais pas me lancer dans un parcours de 2h, mais si ça se trouves il ne m'aurait fallu que 15mn pour y aller...

 

Pour ceux qui veulent faire du camping sauvage il est tout à fait  possible d’en faire dans ce parc pendant certaines périodes de l’année car la zone est encadrée et surveillée (pour votre protection).

IMG_0346

Nous avons découvert un petit village de vacances avec des chalets, le Strathyre Cabins. Je pense que ce doit être un endroit parfait pour démarrer ses randonnées et faire des activités de plein air dans le parc (vélo, marche, canoë, bateau à vapeur).

Loch Lomond / Balmaha : 

56° 04′ N, 4° 35′ W

Temps de trajet : 40 minutes

Le Loch Lomond est le plus grand lac d’Ecosse. Il est très très profond. Si bien qu’il pourrait contenir la totalité des autres lacs du pays ! Nous nous sommes rendus à Balmaha pour l’admirer. Mais la vue est souvent « bouchée » à cause des nombreuses collines ce qui ne donne pas l’impression d’immensité à laquelle je m’attendais. Je recommanderai de faire la randonnée de Conic Hill pour avoir une superbe vue sur le Loch.

IMG_0338

Glasgow : 

55° 51′ N, 4° 15′ W

Temps de trajet : 50 minutes

Arrivée à Glasgow sous la pluie. La ville est totalement différente d’Edimbourg. C’est une ville post industrielle avec beaucoup d’imposants bâtiments, en briques ou en pierre taillée, avec des façades impressionnantes. L’atmosphère y est à la fois traditionnelle et un peu dandy/bourgeoise. Plusieurs restaurants et pubs sympas. Le soir nous avons mangé au Piper Bar, idéal pour déguster des boissons et plats traditionnels.

 

Le soir notre Airbnb était assez atypique. Nous étions dans une de ces résidences britanniques assez cossues. L’entrée se faisait par un code, et il s’agissait en fait d’une colocation ! Notre chambre avait elle même un code à la porte. Nous avons été laissé en totale autonomie, sans même rencontrer notre hôte !

Jour 7 : Oxford ▲

Cette journée a été celle avec le plus de trajet en voiture : presque 6h ! C’est un peu long, surtout que la route n’est pas particulièrement intéressante. Mais vous pouvez très bien ajouter une journée à votre parcours pour vous arrêter dans les environs de Liverpool/Birmingham.

Oxford : 

51° 45′ N, 1° 15′ W

Temps de trajet : 5h40

Oxford, à l’instar de Cambridge, est une ville connue pour son universté. Ici aussi les vélos sont rois ! De nombreux colleges sont à visiter mais le plus connu est le Christ Church notamment visité pour son impressionnante salle à manger et son escalier (décors de Poudlard dans la saga Harry Potter !).

 

L’Oxford Castle est un château normand presque millénaire. Il été délaissé pendant plusieurs années mais renaît aujourd’hui de ses cendres et il est possible d’en faire une visite ou d’assister à des spectacles ou des expositions. Une partie de la prison a même été convertie en hôtel. Nous avons mangé au pied du château au Slug & Lettuce sous une pergola illuminée. C’est un lieu très sympa pour prendre un verre ou grignoter. C’est une chaîne de restaurant qu’on croise souvent en Ecosse qui propose des cocktails et des plats un peu « à la mode ».

 

Pour manger je recommande également de faire un tour sur Cowley Road. Il y a des dizaines de petits restaurants de toutes les nationalités possibles et imaginables.

Jour 8 : Bath, Stonehenge, Salisbury ▲

Bath : 

51° 22′ N, 2° 21′ W

Temps de trajet : 1h30

Nous avons visité la ville de Bath que je ne connaissais pas du tout. La ville abrite des anciens thermes romains (visite payante : £17). C’est une cité très belle avec un centre charmant. L’architecture a des accents méditerranéens (peut être pas… je sais pas trop… en tout cas ça n’a rien à voir avec l’architecture britannique classique). Il a de nombreux espaces verts ce qui rend la ville très agréable à traverser.

IMG_0507

Ce jour là il y avait une grande agitation dans le centre ville car c’était la cérémonie des diplômes de l’université de la ville. Nous avons dégusté des cornish pasties, sortes de tourtes fourrées à la viande ou aux légumes traditionnels des Cornouailles, tout en arpentant le marché couvert. Il y a tout un dédale de petites ruelles cachées avec des magasins et des restaurants… C’est mignon tout plein !

Stonehenge : 

51° 10′ N, 1° 49′ W

Temps de trajet : 50 minutes

Nous avons poursuivis notre chemin en direction de l’incontournable mégalithe celtique : Stonehenge. Arrivée sur le parking je me suis dis « mais je le vois pas, je comprends pas on est arrivés, on devrait forcément le voir… ». Puis j’ai vu un grand bâtiment pour recevoir les visiteurs… J’ai alors compris qu’il allait falloir payer pour pouvoir y accéder (prix de la visite : $17,5). Et oui, depuis quelques années la visite a été réorganisée, avec un musée additionnel, et pour approcher le monument il faut emprunter un shuttle. Une fois sur place les visiteurs peuvent en faire le tour (dans un chemin bien balisé). C’est la première fois que je le voyait. Je pensais que les pierres étaient plus petites. C’est assez impressionnant… mais en même temps pas tant que ça ^^ On s’imagine comment le site pouvait être utilisé à l’époque de sa construction, on se demande comment ces immenses pierres ont été dressées, comment cela a pu traverser le temps…

Il s’est mis à pleuvoir à seaux, alors nous avons terminé notre tour pour nous réfugier dans le musée.

IMG_2081

A noter qu'il est tout de même possible de voir le site depuis la route (l'A303) au prix d'un peu de patience car toutes les voitures ralentissent à cet endroit.

Salisbury : 

51° 04′ N, 1° 47′ W

Temps de trajet : 20 minutes

En fin de journée nous avons fait route vers Salisbury pour découvrir sa fameuse cathédrale. Elle est absolument magnifique. Son cloitre est le plus grand d’Angleterre, elle possède la flèche d’église la plus haute du Royaume-Uni et abrite l’horloge mécanique la plus vieille du monde (1386) qui fonctionne encore ! (rien que ça) Elle contient l’une des 4 copies originales restantes de la Magna Carta. L’intérieur est atypique, avec un très beau font baptismal. Nous avons assisté au début de la messe avec des chœurs qui résonnaient de puissance dans toute l’église.

IMG_2117

Jour 9 : Brighton ▲

Brighton : 

50° 50′ N, 0° 07′ W

Temps de trajet : 1h50

Dernière escale de notre voyage : Brighton. Ville balnéaire très touristique. Nous nous sommes garés dans le parking des Lanes. C’est un quartier très vivant avec des restaurants, bars, et magasins très atypiques avec objets artistiques ou insolites. On sent la culture pop très présente dans l’esprit des rues et des commerces, se mêlant à la bourgeoisie des quartiers alentours. Nous nous sommes faufilés dans un méli mélo de ruelles étroites qui abritent exclusivement des bijoutiers et horlogers. On trouves des restaurants avec une cuisine provenant de tous les horizons (même français, et oui on peut manger des escargots en Angleterre !).

Puis nous sommes entrés dans le Pavilion Gardens où se trouves le musée des Beaux-Arts et le Royal Pavilion : palais d’inspiration perse construit au début du 19e siècle, il a servit de résidence royale et abrite aujourd’hui des expositions (en ce moment : Jane Austen).

IMG_0540

Puis nous nous sommes dirigés vers l’emblématique Brighton Pier. C’est une jetée sur la mer sur laquelle se déroule une fête foraine permanente. Un bâtiment abrite une immense salle d’arcade, plusieurs échoppes permettent d’acheter des snacks type fish&chips, donuts, churros, glaces, saucisses en beignet. Et cette fois… l’entrée est LIBRE !

Il y règne une ambiance électrique et joyeuse. Mais attention il y a beaucoup de monde (et particulièrement des jeunes). Pour ceux qui veulent profiter pleinement des manèges il est possible d’acheter un bracelet à £20 donnant accès à toutes les attractions de façon illimitée pour la journée (sinon c’est généralement £4 pour un tour).

IMG_0543

Encore une fois il s’est mis à pleuvoir ! Nous avons achetés des donuts et les avons dévorés à l’abri d’un bâtiment.

Pour la petite anecdote : Brighton est le lieu de résidence du plus célèbre des Youtubeurs : PewDiePie. Pour rire j'ai dit à mon copain "Eh si ça se trouves on le verra", sans grande conviction étant donné la taille de la ville. Mais nous n'avions fait que quelques kilomètres sur la rue principale que je l'ai aperçu au coin d'une rue avec son chien Edgar. Tellement improbable !

En fin d’après-midi nous nous sommes dirigés vers New Haven (juste à côté) et nous sommes postés au niveau du Fort en hauteur pour voir arriver notre bateau. La traversée du retour s’est faite dans la soirée, et à minuit nous étions de retour en France et notre voyage prenait fin.

J’espère que ce récit vous a plu ! J’ai regroupé plus de photos de l’Ecosse dans cet album. Je vous laisse avec quelques informations pratiques et insolites qui vous serons surement utiles pour un voyage en Grande-Bretagne 🙂

Infos pratiques : 

Conversion miles/h en km/h :

  • 30 miles/h = 48 km/h
  • 40 miles/h = 64 km/h
  • 50 miles/h = 80 km/h
  • 60 miles/h = 96 km/h
  • 70 miles/h = 112 km/h

Circulation : Attention aux radars tronçon ils sont très fréquents (les radars sont d’ailleurs généralement en hauteur et jaunes). Les autoroutes sont gratuites (sympa !). Mais attention certains passages sont payants et il faut payer sur internet (comme le tunnel pour passer sous la Tamise). En cas d’embouteillages, la voie d’arrêt d’urgence (qui est bien plus large qu’en France) peut être ouverte comme 3ème voie (elle est appelée « hard shoulder« ). Pour visiter une ville sans s’embêter à trouver un parking disponible il existe une solution très pratique : le Park&Ride. Il s’agit d’un service de bus  qui permet de garer sa voiture à l’extérieur de la ville et prendre un shuttle vers le centre ville.

Restauration : Les restaurants ont des systèmes de notation en fonction de l’hygiène sur une échelle sur 5. Je recommande de choisir les restaurants qui ont 4 ou 5 étoiles (et il y en a beaucoup fort heureusement !). Les menus/formules n’existent pas : uniquement des menus à la carte. Mais le prix de chaque plat est plus faible qu’en France. Il est d’usage de laisser un pourboire d’environ 10% sauf lorsqu’il est précisé que le service est inclut. Si vous n’êtes pas à cheval sur les horaires pour manger (particulièrement le soir) vous pouvez profiter des offres « pre theatre » ou « early meal » proposées par beaucoup de restaurants : vous mangez plus tôt (jusqu’à 6h-7h généralement) mais vous avez le droit à une formule 2 plats pour le prix d’1, ou une bouteille de vin ou de bière incluse, ou un prix réduit. A noter également que dans plusieurs restaurants il faut commander et payer au bar (avant le repas).

Midges : Ces petites mouches qui piquent sont de vraies plaies et peuvent gâcher vos vacances et particulièrement vos randonnées. Il faut savoir qu’elles craignent la chaleur et le vent donc les belles journée aérées sont parfaites pour se promener en toute sérénité. Il faut préférer porter des habits clairs car les midges sont attirés par le noir et les couleurs sombres. Soyez particulièrement vigilants au crépuscule car c’est vraiment à ce moment là que les midges se réveillent et veulent leur petit dej ! Alors protégez vous avec du répulsif anti insectes.

Horaires de passage du Jaccobite Train sur le Glenfinnan Viaduc :

  • Mallaig -> Fort William : 10h45-11h
  • Fort William -> Mallaig : 15h-15h15

Infos insolites : 

Les feux de circulation… Il y en a partout ! Pour une voie il peut y en avoir jusqu’à 6 ! 2 de part et d’autres de la voie, et pour les premières voitures il y en a deux EN FACE. Au début on ne sait pas trop où regarder et lesquels sont pour nous, mais on s’y fait vite.

En tant que piéton il faut forcer un peu ou attendre qu’il n’y a personne. Et pour dire merci quand on les laisse passer les gens ne font pas un salut comme en France mais un pouce en l’air.

Les britanniques disent très souvent « sorry ».

La nourriture n’est vraiment pas chère. Surtout quand il s’agit de malbouffe. Il est possible de trouver de nombreux fish&chips, burgers, fritures et autres plats à emporter pour moins de £5. Mais rien n’empêche de varier les plats et de manger plus sainement en se tournant vers des restaurants indiens, grecs, chinois, libanais, etc etc qui sont très nombreux dans les grandes villes (j’ai même vu un restaurant Everest/Népalais).

Les britanniques sont fans du jaune fluo et des gilets jaunes et orange bien pétants !

 

Le château de Eilean Donan accueille beaucoup de touristes français ! A tel point que certains panneaux indicateurs aux alentours sont écrits dans la langue de Molière (« Camping à 200 mètres »).

Il n’y a pas souvent de rideaux/voilages aux fenêtres.

On dirait que les britanniques sont fans de la nourriture italienne au vu du nombre de restaurants italiens ! Nous avons même découvert une distinction un peu particulière sur l’un d’eux : le Scottish italian award pour un restaurant de fish&chips !

Si vous vous retrouvez avec des billets « écossais » veillez à les dépenser en Ecosse car une fois en Angleterre on vous regarde de travers. Certaines boutiques n’acceptent pas les billets écossais (oui oui c’est bien la même monnaie, c’est comme si en France on n’acceptait que les pièces d’€ badgées françaises…).

Il y a des « barber shop » (barbier) partout ! C’est bien plus répandu qu’en France. Et certains ont des looks vintages très atypiques.

Certains systèmes de douches sont spéciaux… une cordelette à tirer ou encore un bouton power !

Publicités

2 commentaires sur « Roadtrip en Angleterre et Ecosse »

Laisser un commentaire/avis/impression

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s